11 août 2014

Quand Ravelry t'aide à utiliser ta laine en stock

En ajoutant un modèle dans mes favoris de Ravelry, j'ai découvert une fonctionnalité à laquelle je n'avais jusqu'à présent pas porté attention. Sur la page du patron, au-dessous des fils utilisés dans le modèle, il est indiqué si le fil utilisé est dans son stock. Par exemple, ici, j'ai dans mon stock exactement la laine préconisée par le modèle.

ravelry-dans-mon-stock-1.jpg

Mais il y a mieux ! Comme en général, un patron a déjà été tricoté de nombreuses fois et souvent avec des fils différents, Ravelry indique aussi toutes les possibilités de réaliser l'ouvrage avec ce qu'on a en stock, en se basant sur ce qui a été réalisé.
Par exemple, sur ce modèle, je vois dans la fiche que j'ai dans mon stock, trois fils différents qui pourraient convenir.

ravelry-dans-mon-stock-2.jpg

En cliquant sur le lien "3 ideas", j'arrive sur une page qui me présente les différents fils de mon stock qui peuvent convenir, sachant que ces qualités de fils ont déjà été utilisés pour tricoter le patron. Dans cette page, je peux cliquer sur un des liens "used ... times" pour voir les modèles réalisés avec cette qualité de laine. C'est très pratique, surtout lorsqu'un patron qu'on veut utiliser a déjà été tricoté des milliers de fois.

ravelry-dans-mon-stock-3.jpg

Ravelry n'aura décidément jamais fini de m'étonner !

10 août 2014

Châle Aeolian, première édition

Mon châle Aeolian (version bambou, dois-je préciser puisqu'il y en aura d'autres) est terminé !

Les derniers rangs étaient très longs, et plus encore le rabattage des mailles. Le patron conseille de rabattre les mailles en utilisant le fil double. On tricote deux mailles à l'envers, on les remet sur l'aiguille de gauche, puis on les tricote ensemble en les prenant par le brin arrière. On tricote ensuite la suivante à l'envers, on mets les 2 mailles sur l'aiguille de gauche et on les tricote ensemble, toujours en piquant l'aiguille dans le brin arrière, et ainsi de suite jusqu'à la fin.

D'habitude, on conseille de rabattre les ouvrages en dentelle très souplement car il faut ensuite pouvoir tirer dessus au maximum, mais dans ce cas, ce n'est pas la peine de tricoter mou. J'ai au contraire vu assez rapidement que je pouvais sans problème serrer un peu les mailles. Le fait que le fil soit employé double donne quand même une lisière sur laquelle j'ai pu tirer. Le motif est même tel qu'on peut donner un petit effet de volant à la bordure lors du blocage.

Voici le détail de la bordure : on peut voir que la lisière est tricoté en fil double, qui donne un peu le même effet que si on avait tricoté un rang avant de rabattre les mailles.

aeolian-mauve-detail-1.jpg

Et voici le châle terminé :

aeolian-mauve-1.jpg

aeolian-mauve-3.jpg

Je pensais que j'utiliserais la totalité des deux pelotes, mais il m'en reste encore 22 grammes, ce qui, étant donné la finesse du fil, représente environ 240 mètres. Peut-être y-a-t-il de quoi faire un autre petit projet. Cela me fait dire que le châle pourrait peut-être être un peu plus grand, mais il faudrait bien calculer le nombre de motifs à faire dans le premier point (les petites feuilles qui sont au centre du châle) pour avoir un nombre entier de motifs à la bordure du châle.

Ce châle comporte plus de 2000 perles et c'est un peu un châle bijou. Ce sont des perles de verres, mais le châle n'en est pas lourd pour autant et les perles donnent même un peu de poids à l'ouvrage, qui garde toute la souplesse du bambou. C'est un châle très léger, idéal pour les tenues d'été.

Comme je l'avais dit précédemment, le fil de bambou ne glisse pas trop sur les aiguilles, mais il faut quand même faire attention lors du tricotage des nopes. D'une part, comme ce fil n'est pas élastique, il faut former les nopes en faisant les mailles très lâches, sinon on n'arrivera pas à fermer la nope sur le rang suivant. Le patron conseille de faire un jeté entre chaque boucle de la nope. Au rang suivant, on obtient ainsi des mailles allongées. C'est parfois un peu difficile de bien prendre toutes les mailles et j'ai dû plusieurs fois récupérer des nopes que je n'avais pas bien fermée, avec un crochet ou une aiguille quelques rangs plus haut. Le reste n'a pas posé de problème, mais je trouve que le bambou est moins agréable à tricoter qu'un fil plus élastique.

Maintenant que j'ai terminé celui-ci, je vais pouvoir passer au suivant !

Je rattrape mon retard

Pendant quelques semaines, j'ai relativement peu tricoté et surtout eu peu de temps pour mettre à jour ce blog). Les articles étaient restés à l'état de brouillon plus ou moins avancés, et je profite d'un moment de répit pour les terminer et tout mettre en ligne. Je les laisse donc aux dates à laquelle je les ai écrits, et c'est pourquoi tout arrive en même temps, même ceux qui sont datés d'il y a quelques semaines.

06 août 2014

Un rang à l'heure

« Un rang à l'heure ? T'exagères pas un peu ? Ou alors, c'est que t'es super lente ! »

Non, je n'exagère pas. Ou à peine, car il me faut maintenant pas loin d'une heure pour faire un rang. Je suis dans les derniers rangs de mon châle Aeolian et j'ai maintenant plus de 900 mailles sur mes aiguilles. Je n'invente rien : le modèle indique très exactement 983 mailles pour le dernier rang. 

Et comme je dois intercaler des perles ou tricoter des nopes, cela fait singulièrement baisser la cadence. Le fil étant assez fin, j'arrive quand même à tricoter avec les mêmes aiguilles que celles que j'utilisais au départ. Et ce sont même des aiguilles courtes : 30 cm ! Évidemment, les mailles sont maintenant bien tassées sur les aiguilles, mais ça tient toujours.

Aeolian-encours-1.jpg

Le projet devrait donc bientôt toucher à sa fin. Plus que quelques jours et je pourrai passer à autre chose, ou presque. J'ai en effet décidé de refaire ce modèle, mais dans un autre style : le fil sera un mélange d'alpaga et de soie (Drops Lace : 70% baby alpaga, 30% soie) et les perles formeront un arc-en-ciel sur toute la surface du châle.

lace-noir-et-perles.jpg

06 juillet 2014

Des petits tricots KAWAIIIII !

etole-fleurettes-bleu_ciel-2.jpgJe le savais depuis longtemps. Mais je me disais que j'aurais le temps. J'ai donc tout fait à la dernière minute, et même plus que prévu. Pour résumer, mon fils est au Japon pour un stage d'été et le premier mois il est hébergé en famille d'accueil. La coutume voulant qu'on ne débarque pas chez les gens les mains vides, j'ai pensé à tricoter un petit quelque chose. J'ai un peu attendu d'avoir confirmation de la composition de la famille pour commencer. J'ai donc eu la surprise d'apprendre, environ une semaine avant le départ, qu'il serait logé non pas dans une famille d'accueil, mais dans deux familles, un demi-mois chacune. Je pensais faire un petit châle pour la mère, et je me suis finalement retrouvée à faire deux châles et deux écharpes. Dans mon élan, j'ai tricoté non seulement pour les deux mères de famille, mais aussi pour les deux filles de la première famille.

J'ai réussi à tout terminer dans les temps (le dernier ayant été bloqué 2 jours avant le départ). Ce n'était finalement pas très si long que ça et quelques soirées, un week-end et quelques trajets en train m'ont permis d'aller au bout de ce challenge. Tout a été tricoté en Drops Kid Silk. 

Pour la première famille : une écharpe « fleurettes » beige et deux petits châles Annis, l'un écru et l'autre bleu ciel. 

Pour la deuxième famille : une écharpe fleurette bleu ciel.

J'aime beaucoup tricoter les écharpes « fleurettes ». Le même point est répété tout au long du tricot et après deux rangées de motifs, on le connaît par cœur. En plus, le tricot monte assez vite (ça se tricote en 5,5). Et surtout il fait beaucoup d'effet. Même moi avais déjà tricoté de la dentelle, j'ai été vraiment intriguée par ce point la première fois que je l'ai vu (ce qui m'a d'ailleurs fait acheter tout de suite le nécessaire pour tricoter l'écharpe dès que je l'ai découverte). Offrir une écharpe comme celle-ci, c'est le succès assuré !

Le petit châle est le modèle Annis (modèle gratuit sur Knitty.com), qui comporte une grosse partie en jersey, donc assez rapide à faire, mais avec quand même une large bordure en dentelles agrémentée de perles et de nopes. Il m'a fallu environ 1,5 pelote pour chaque châle. Comme il me restait une demi-pelote d'écru, j'en ai racheté une et j'ai tout de suite tricoté un autre châle Annis pour moi. 

J'ai donc tricoté 5 écharpes et châles en une semaine (mais pas encore bloqué le mien).

Annis-ecru-1.jpg

Ce qui est amusant, c'est que les perles sont des perles Miyuki, des perles japonaises, donc. J'aurais préféré quelque chose de plus exotique (du point de vue japonais, s'entend, mais en matière de perles de rocailles, les Japonais sont les meilleurs.)

Les cadeaux sont arrivés à destination aujourd'hui, et je suis ravie d'apprendre qu'il ont été déballés avec force かわいいいい! (Kawaiiii !, autrement dit "mignon tout plein"). 

page 1 de 25