Je ne fais pas souvent du jacquard. En fait, quasiment jamais et quand j'ai un motif à réaliser, je préfère le rebroder, comme sur le pull aux fleurs, dont voici ci-contre le motif. Il s'agit d'un modèle de Bergère de France (catalogue 2005) réalisé en Irland. À cause de quelques kilos en trop, je l'avais laissé dormir quelque temps au fond d'un placard et je ne l'ai ressorti que récemment et réadopté. De plus il est très chaud.

Pour ce genre de motif, donc, je préfère rebroder au point de mailles, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord je trouve que mon tricot n'est pas assez régulier quand je travaille en jacquard. Ensuite cela me permet de tricoter de façon automatique (je peux donc lire en même temps puisque je n'ai pas à suivre de diagramme). Bien sûr, rebroder au point de maille est assez long et je ne peux pas lire en même temps. Mais je trouve le résultat beaucoup plus régulier et finalement pas plus épais que si j'avais dû passer des fils derrière le travail.

Par contre, j'évite tout ce qui doit être fait en jacquard et j'admire celles qui ont la patience de faire de genre d'ouvrage, comme par exemple celui que l'on voit dans la vidéo Liens crachouillis que je viens de découvrir. Bien que je ne fasse pas de jaccquard, cette technique pourra peut-être m'être utile pour les tricots à rayures. Le lien crachouillis sert à faire la jonction entre deux fils différents lors de changement de couleur. Le principe est de mélanger en quelque sorte les deux fils en ne gardant pour chaque fil qu'un brin sur deux (on suppose que c'est une laine tordue à deux brins) puis de tordre ensemble le brin gardé de chaque fil en le mouillant un peu et en le réchauffant dans la paume de la main de sorte à le feutrer. Les deux fils sont dès lors liés comme s'ils formaient un seul fil en continu.

Mais le mieux est encore de regarder la vidéo sur le blog de Libby et Rebecca.