Ce midi, je suis allée faire un tour au dernier étage du Bon Marché, un des rares endroits à Paris où il reste du choix en matière de fil à tricoter (pour qui a un porte-monnaie bien rempli). En vue : de l'alpaga, de la laine Noro (depuis le temps que j'en entends parler, il faut que j'essaie) et du Summer Tweed de Rowan (70% soie, 30% coton).

Je n'ai pris que de l'alpaga, chez Plassard et dix pelotes de Silk Garden Lite de Noro, qui me servira à réaliser un petit cardigan vu dans un ancien catalogue Phildar : en jeysey, avec une bande de boutonnage asymétrique et des poches arrondies.