Je suis à Chicago (voir l'album dans Picasa) pour une dizaine de jours et je dois bien avouer qu'il fait nettement plus froid qu'en Île-de-France. Je regrette de n'avoir pris ni gant ni écharpe. C'est donc une bonne occasion d'aller visiter la boutique Loopy Yarns. Depuis ma dernière visite en juin de l'année dernière (ratée, car le magasin était fermé en raison de la fête des Pères), le magasin a déménagé. Il est maintenant Polk Street, tout près du métro Harrison (red line). Il paraît qu'il est maintenant deux fois plus grand. Ça, je ne peux pas confirmer, car je ne connais pas celui d'avant, mais je sais qu'il est impossible de ressortir les mains vides.

Loopy-Yarns.jpg

Au fond du magasin, il y a encore deux pièces (qu'on aperçoit ici), remplies de laine, l'une avec des laines fines pour les chaussettes, et l'autre avec des laines plus grosses et notamment de magnifiques baby alpaga très doux, mais très cher aussi :-( Et sur le côté il y a encore une petite pièce pour les livres. 

Pour mon écharpe (puisque j'étais venue pour ça), j'ai pris 5 pelotes de Noro Kureyon, bien chaude.

Au moment de payer, j'aperçois alors un escalier vers le sous-sol... Là se trouvent les fils en solde. Et je remonte avec 5 pelotes d'un mélange de mohair et nylon chiné dans les tons bleu et gris. Ce sera parfait pour le châle que je compte réaliser pour les 80 ans de tata Jeannette.

Ah, et il me manquait aussi un accessoire (enfin, manquait... c'est plutôt pour le fun) : un mètre ruban gradué en pouces. Comme je ne sais plus comment demander ça en anglais, je sors le mien de mon sac (c'est toujours utile d'avoir un mètre-ruban dans son sac) et je demande à la vendeuse si elle a ça avec les cm d'un côté et les inches de l'autre. Elle regarde alors mon mètre-ruban (gradué en cm des deux côtés) et me dit d'un air désolé  «ah, oui, je vois, votre mètre n'est qu'en cm», comme si c'était vraiment un gros défaut. Si elle savait, la pauvre, qu'on s'en sort très bien avec le système métrique...