J'ai découvert il y a peu de temps le blog Samurai Knitter, tenu par une jeune maman américaine qui parle beaucoup de tricot et de filage. Parmi les sujets récurrents, elle dissèque régulièrement le magazine Vogue Knitting, et en particulier les modèles de tricot qu'elle examine à la loupe. 

Il m'est arrivé d'acheter ce magazine lors d'un déplacement aux États-Unis, plus par curiosité que par réel coup de cœur pour les tricots. Sous prétexte d'être à la pointe de la mode, le magazine présente des tricots qui ont souvent l'allure d'un sac, porté par des mannequins filiformes qui, par une pose étudiée ou par quelque accessoire, peuvent donner l'illusion que le tricot tombe parfaitement. Dans la vraie vie, portés par des femmes qui ont des vraies formes, je ne suis pas sûre que ce soit très seyant.

C'est donc avec amusement que je lis les commentaires de Samurai Knitter, qui examine la coupe de chaque tricot et montre comment le magazine triche pour présenter le vêtement de façon flatteuse. Parmi tous ces modèles que je trouve souvent sinon moches du moins pas mettables (à moins d'être menue, de prendre la pose et de ne plus bouger), on trouve quand même sur le lot quelques modèles intéressants. Ce qui fait que finalement je continue à acheter de temps en temps le magazine, surtout depuis qu'il est disponible en version électronique sur l'AppStore.

Sur le site de Vogue, on peut acheter les patrons séparément, ce qui peut être pratique si l'on n'a pas le magazine sous la main. Mais là, attention au prix, car l'éditeur arrive à vendre un seul patron pour quasiment le même prix (voire plus cher) que le magazine entier.

Par exemple, parmi les modèles du numéro hiver 2010/11, on peut acheter le patron du pull Tie Front pour $6.

Pour le magazine entier, vendu en ligne sur le site de Vogue, il faudra débourser $9.99 (pour la version électronique. Pour la version papier, je ne sais pas si c'est le même prix mais je suppose que c'est aussi le même prix). On se dit déjà que pour ce prix-là, il vaut mieux être mieux acheter le magazine.

Mais il y a moins cher. On peut aussi acheter le magazine via l'AppStore. Si l'on a un iPad ou un iPhone, les numéros des trois dernières années sont accessibles depuis l'application Kiosque, sur iPad ou iPhone.  Et là, le magazine est vendu 3,99 €, ce qui fait environ 5 €.

Moralité, si un modèle vous plaît dans un des magazines Vogue Knitting, évitez d'acheter le patron seul et préférez le magazine, surtout dans la version électronique.