Sur la route des vacances, je tricote, évidemment. Nous ne sommes partis que pour une semaine, mais j'ai pris de quoi faire 3 tricots : un gilet tout simple en Noro Kochoran, un autre gilet pour une fillette de 10 ans et, si j'ai fini tout ça, de quoi faire un pull basique à col roulé en alpaga pour Monsieur. 

Mais avant tout cela, j'ai profité de la route vers la montagne pour faire un accessoire indispensable pour aller skier : un bonnet en laine bien chaud. Comme j'ai pris largement plus qu'il n'en fallait pour le gilet en Kochoran, j'ai pris une pelote du stock pour faire un bonnet tout simple, tricoté en 2 heures (environ. Je n'ai pas chronométré). 

J'ai pris les explications du Bonnet Drops 115-19, que j'ai adapté à la laine car celle-ci est nettement plus grosse que celle du modèle original. La Noro Kochoran se tricote normalement avec des aiguilles 6mm, mais pour que le bonnet soit chaud, j’ai tricoté avec des aiguilles 5,5 mm de façon à avoir un tricot plus serré. 

Comme je n’avais pas d’aiguilles à doubles pointes, j’ai tricoté avec des aiguilles droites et j’ai fait une couture pour le fermer. Le bonnet se tricote droit sur 6 pouces, ce qui représente 13 « rayures ». Ensuite j’ai tricoté en répartissant des augmentations tous les 3 rangs, donc à chaque fois que je faisait un rang à l’envers alors que le précédent était à l’envers. Pour le premier rang de diminutions, j’en ai répartie 7 sur la largeur du bonnet. Ensuite j’ai continué à faire 7 diminutions tous les 3 rangs 6 fois. J’ai ensuite fait un rang en alternant 1 maille, 2 mailles ensemble puis 3 rangs plus haut, en tricotant 2 mailles ensemble sur tout le rang, et encore 3 rangs plus haut en tricotant 2 mailles ensemble sur tout le rang. Lorsqu’il restait 7 mailles sur l’aiguille j’ai coupé le fil et passé celui-ci dans les mailles pour fermer le bonnet. 

Me voilà prête pour aller sur les pistes demain :

  bonnet-drop-115-19.jpg