À partir d'aujourd'hui et jusqu'à dimanche a lieu le salon l'Aiguille en fête, à Paris. Le salon a maintenant lieu au Parc des expositions de la Porte de Versailles, et non plus à la La Villette comme les années précédentes.

C'était ma première visite au salon. J'avais visité le salon Créations et Savoir-Faire il y a quelques mois, qui avait lieu au même endroit, et j'avais été un peu déçue par le peu de place occupée par le tricot. Ce qui ne m'avait pas empêché d'acheter quelques écheveaux de laine, bien sûr.

Le salon l'Aiguille en fête est plus important, mais il faut bien garder à l'esprit que c'est un salon sur tous les travaux d'aiguille. On y trouve donc beaucoup d'autres choses que le tricot. C'est un salon international, et parmi les exposants, on entend beaucoup parler anglais, italien ou allemand. 

Je n'avais qu'une heure trente pour faire le tour du salon et c'était bien suffisant, du moins pour parcourir toutes les allées et ne m'arrêter que là où il y avait au moins quelques pelotes de laine.

Le premier stand « tricot » sur lequel je suis tombée (en dehors du stand Phildar bien placé près de l'entrée du stand mais ça, ça ne compte pas), est celui de ELLE TRICOTE, dont j'avais déjà visité la boutique à Strasbourg (en peu en coup de vent, j'avoue).

Et là, je me suis arrêtée devant ça :

chale-eventail.jpg

Et encore la photo ne rend pas vraiment la beauté de la chose. Pour s'en rendre compte, il vaut mieux regarder celle qui est sur le site www.elletricote.com

Ce châle fait partie de leur dernière collection. Le modèle rappelle celui du châle Aranami (http://www.ravelry.com/projects/Theonie/aranami-shawl). La base est un mohair très fin, et la couleur est donnée par quelques rangs tricotés avec un fil de Flower Bed. Le résultat est magnifique. Je n'ai pas hésité, j'ai acheté le kit. Ce n'est pas vraiment bon marché (73 euros), mais ce sera toujours nettement moins cher qu'un carré Hermès :-)

newbmc_medium2.jpgParmi les stands, j'ai revu le stand de So!Fil, que j'avais déjà visité lors du précédent salon. J'ai pu leur dire le plus grand bien de leur modèle, l'étole « fleurettes ». Cette fois, j'ai trouvé là le kit pour le Betty Mouat Cowl. Ce col étant dans ma liste des projets à faire, j'en ai profité pour acheter le kit. Encore un truc pas spécialement bon marché (39 euros), mais il faut savoir qu'il faut pour le faire 9 pelotes de laine Shetland 2 fils, de Jamieson & Smith, toutes de couleurs différentes ! 

Et ça tombe doublement bien car j'étais curieuse aussi de savoir à quoi ressemblait cette laine. Au toucher, ça me rappelle les pulls en Shetland qui gratte que je mettais quand j'étais au lycée (mais que j'aimais bien quand même à cause des couleurs chinées caractéristiques). Peut-être qu'après lavage, cela va s'adoucir. J'espère, car il s'agit d'un col !

Et c'est tout pour les achats aujourd'hui ! J'ai hâte de commencer le châle, mais avant je dois terminer mon gilet en Noro.

Sur le salon, il y avait aussi une exposition sur la laine, qui présente les différentes races de mouton, avec pour la plupart une toison (du moins une partie) dans un grand sac (on peut donc toucher !) et quelques réalisations. Dans le coin il y a également quelques stands de laine, dont celui de Renaissance Dying et celui de Tricoteuse d'Islande, avec Hélène Magnusson en personne et en costume traditionnel. Tout ça était bien tentant, mais je n'ai pas trop traîné pour limiter les dépenses.

Pour résumer, donc, moi qui m'étais promis que l'année 2013 celui celle des pulls, j'ai donc acheté de quoi tricoter un châle et un col. Logique.