Combien prévoir de laine si l'on tricote avec le fil doublé ?

Yarn magazine #25La réponse à cette question est donnée, avec démonstration à l'appui, dans le numéro 25 de Yarn, un magazine australien... de tricot.
Les chiffres à retenir sont 1,4 et 0,7 :

  • il faudra 1,4 fois plus de fil que pour un ouvrage tricoté avec le fil double que pour le même ouvrage tricoté avec le fil simple ;
  • pour un échantillon de la même taille, le nombre de mailles avec le fil employé double peut être déterminé à partir de l'échantillon tricoté en fil simple, en multipliant le nombre de mailles par 0,7.

Exemple : pour un pull en alpaga, simple, tricoté en jersey, j'ai utilisé 10 pelotes et mon échantillon était de 23 mailles et 30 rangs pour 10 cm. Si je fais le même pull en utilisant la laine double, j'aurai besoin de 14 pelotes, et mon échantillon sera, pour 10 cm, de 23 x 0,7 = 16 mailles

L'article s'attache à démontrer mathématiquement comment on arrive à ce résultat, mais j'ai voulu vérifier sur un cas pratique si l'on peut retrouver ces chiffres.

J'ai tricoté un reste de DROPS Alpaca, tout d'abord en réalisant un carré de 10 cm de côté en tricotant le fil double avec des aiguilles n° 4. L'échantillon obtenu me donne, pour 10 cm, 20 mailles et 25 rangs.

J'ai ensuite détricoté cet échantillon et j'ai refait un autre échantillon, toujours avec le fil double mais avec des aiguilles n°5.

J'ai de nouveau détricoté puis retricoté avec le fil simple et des aiguilles n°3 puis j'ai de nouveau détricoté puis retricoté avec des aiguilles n° 3,5

J'ai donc quatre mesures différentes : deux échantillons tricotés assez souplement (les échantillons en simple aig. n° 3,5 et double aig. n° 5) et deux tricotés de façon moins souple (les échantillons en simple aig. n° 3 et double aig. n° 4). Sur son site, Drops préconise les aiguilles 3,5 pour le fil simple et 5 pour le fil double.

echantillons-alpaga.jpg

Les mesures sont les suivantes, rapportées à un carré de 10 cm de côté :

simple – aig. n°3 : 25 mailles et 31 rangs

simple – aig n°3,5 : 23 mailles et 30 rangs
double – aig n° 4 : 20 mailles et 26 rangs
double – aig n° 5 : 17 mailles et 22 rangs
J'ai donc ici un résultat qui me donne une moins grande différence entre les échantillons que ce qui était indiqué dans l'article.
simple – aig. n°3 : 191,5 cm2
simple – aig n°3,5 : 201,5 cm2
double – aig n° 4 : 100 cm2
double – aig n° 5 : 128 cm2

Si l'on calcule le rapport entre les échantillons en fil simple, en les comparant deux à deux (les 2 échantillons plus souples ensemble et les deux moins souples ensemble), on arrive à un coefficient de 0,75 (si l'on compare les échantillons simple/n°3 et double/n°4) ou de 0,8 (si l'on compare les échantillons simple/n°3,5 et double/n°5).

En ce qui concerne la surface tricotée avec la même longueur de fil, j'obtiens les résultats suivants :

À partir de ces mesures, j'ai calculé quelle longueur de fil il me faudrait pour tricoter la même surface : il me faudrait 1,6 fois plus de fil pour tricoter double avec des aiguilles n°5 que pour tricoter simple avec des aiguilles n°3, et il me faudrait 1,9 fois plus de fil pour tricoter double avec des aiguilles n°4 que pour tricoter simple avec des aiguilles n°3.

Mes résultats nettement supérieurs à ce qui était annoncé dans l'article. Cependant il y a une marge d'erreur qui n'est peut-être pas négligeable car j'ai réalisé ici des échantillons plutôt petits, avec un rang de montage et des lisière proportionnellement plus importants que pour un pull par exemple. L'idéal serait de faire deux pull identiques, l'un avec le fil simple, l'autre avec le fil double et de comparer la longueur de fil utilisée dans chaque cas.

Mais si j'avais à calculer la quantité nécessaire pour un pull en fil double, je prendrais par sécurité plutôt 1,6 fois la quantité nécessaire en simple.

On peut remarquer également qu'avec la même quantité de laine, j'ai pu tricoter une surface de 5% plus grande avec les aiguilles 3,5 plutôt que 3 (fil simple), et une surface de 28% plus grande avec les aiguilles n°5 plutôt que les n°4 (fil double), ce qui est loin d'être négligeable. Les fabricants ont d'ailleurs bien compris l'intérêt qu'il y avait à tricoter lâche pour gagner le plus possible de matière et c'est pourquoi on remarque souvent que, dans les boutiques de vêtements plus ou moins bon marché, les tricots sont souvent à mailles très lâches.