Ou du moins leurs personnages. Ici, c'est Aishwarya Rai, star de Bollywood incarnant Paro dans le film Devdas, qui tricote un pull pour son amoureux qu'elle a attendu pendant dix ans, Devdas, lequel n'a pas l'air particulièrement passionné par le pull d'ailleurs. Ce qui prouve que les filles riches et les fils à papa ne passent pas leur temps qu'à danser, manger des gâteaux et se fâcher avec leurs parents à cause d'un mariage arrangé pas à leur goût.

Devdas-1.jpg

- Qu'est-ce que tu fais ?

- Je vois si j'ai bien calculé...

- Et alors ?

- Je n'aurais pas pu me tromper... Je te connais depuis longtemps. 

C'est sûr que pendant dix ans, elle a eu le temps de faire des échantillons. En plus, elle a le compas dans l'œil car quand ils s'étaient quittés, dix ans plus tôt, c'était encore des pré-ados. Mais bon, on ne va pas chipoter pour si peu.

Plus tard, on la revoit avec une sœur (ou belle-sœur, ou tante, peu importe) en train de mettre un écheveau en pelote. J'ai l'impression qu'elle n'est pas très organisée, cette fille. Elle aurait pu préparer ses pelotes plus tôt, quand même... Ou alors c'est parce que le scénariste n'avait pas trop d'idées et a pensé que ce serait bien de les voir faire autre chose que de faire des réussites ou se prélasser dans le jardin pendant qu'elles papotent. 

Devdas-2.jpg

Est-ce que le pull était à la bonne taille ? Ça, on ne le saura jamais car on ne le revoit plus dans le film. Il faut dire qu'avec ce qui se passe ensuite, ça n'aurait pas trop collé, non plus. Mais ça, chut ! il ne faut pas raconter ;-)

Et sinon, les films de Bollywood, c'est très bien pour tricoter : au moins trois heures par film, ça laisse le temps d'avancer de tricot !