Il y a environ deux semaines, Christie, de l'Atelier du Chat noir, faisait savoir sur son blog qu'elle faisait du ménage dans son atelier et qu'elle revendait des fuseaux. Je n'étais pas la première sur le coup, mais j'ai quand même eu la chance de pouvoir racheter deux jolis fuseaux : un fuseau tout léger (15 grammes) en loupe de thuya et bois exotique et un autre de 30 grammes avec la fusaïole en jaspe.

Et comme il faut rentabiliser les frais de port (bonne excuse...) et qu'elle vend des très jolies tresses de fibres auxquelles il est impossible de résister, je me suis laissé tenter par un ensemble de deux tresses assorties, l'une de 40 grammes de soie tussah et l'autre de 55 grammes d'un mélange de laine mérinos, soie et lin. Tout simplement magnifiques !

le_chat_noir-tresse-264.jpg

J'ai rapidement étrenné mon nouveau fuseau tout léger en commençant par filer la soie. C'est la première fois que j'essaie et j'ai adoré. Le fil glisse tout seul et le résultat est tout doux. C'est vraiment un bonheur à filer. Pour l'autre fibre, j'étais déjà en terrain connu, quoique la présence du lin m'a rendu la chose un peu moins facile.

Deux (longues !) soirées plus tard et une bonne partie de la journée du samedi, j'ai terminé mes deux célibataires : 505 mètres de pure soie et environ 440 mètres de mélange mérinos-soie-lin, que j'ai retordus ensemble.

Ci-dessous, les deux fils célibataires, à gauche la soie et à droite le mélange mérinos-soie-lin. J'ai bobiné chaque fil à l'aide de mon bobinoir et j'ai ensuite fait le retors avec mon fuseau de 30 grammes. En réalité, les couleurs sont un peu plus pétantes que sur les photos ci-dessous.

berlingot-6.jpg

Comme le fil célibataire de pure soie était plus long, j'en ai fait un petit écheveau de 33 mètres, qu'on voit à l'arrière-plan sur cette photo : 

berlingot-9.jpg

Ce fil est encore plus doux que le mélange. Je n'avais encore jamais filé de soie, et je ne pensais pas que ce serait aussi facile et agréable à filer. Je n'ai qu'une envie, c'est de faire un projet de filage 100% soie. Et comme j'ai dans mes tiroirs plein de couleurs que j'utilisais pour la peinture sur soie, je pense que ce sera l'occasion de me lancer dans un peu de teinture. Et comme j'ai découvert aujourd'hui ce qu'on peut faire avec des cocons, je crois que je ce n'est que le début des expérimentations. Mais j'aurai l'occasion d'y revenir...